Aides à la rénovation énergétique pour un appartement

Que ce soit pour réduire vos factures d’énergie ou pour plus de confort, effectuer des travaux améliorant les performances énergétiques de votre logement est de mise. Différentes aides à la rénovation énergétique peuvent être sollicitées pour alléger les coûts de ces travaux dans votre appartement.

Focus sur les travaux de rénovation énergétique

Vous emménagez bientôt dans un nouvel appartement et souhaitez améliorer son confort ? Présentant divers avantages, les travaux de rénovation énergétique constituent une solution intéressante. Vous lancer dans un tel projet vous semble irréalisable financièrement ? Divers dispositifs d’aides à la rénovation énergétique vous permettront de financer les travaux au sein de votre appartement.

Pourquoi faire des travaux de rénovation énergétique ?

La rénovation énergétique englobe les différents travaux destinés à améliorer les performances énergétiques d’un bâtiment. Que ce soit pour un appartement ou une maison individuelle, cette opération présente divers avantages, notamment :
* Économie d’argent : les travaux de rénovation permettent de faire des économies d’énergie dans votre appartement, permettant ainsi de réduire le montant de vos factures.
* Amélioration de votre confort de vie au quotidien : en effectuant des travaux de rénovation énergétique, vous profiterez d’un environnement plus confortable dans votre appartement (meilleure ventilation, élimination de l’humidité…).
* Lutte contre la pollution : certains travaux permettent de lutter contre la pollution et d’améliorer la qualité de l’air à l’intérieur de votre appartement.

Quels sont les travaux à entreprendre dans le cadre de la rénovation énergétique ?

Aides rénovations énergétique appartement 1
Que ce soit avant d’emménager ou tout simplement pour rénover, différents travaux peuvent être effectués. Ces opérations peuvent ouvrir droit à des aides à la rénovation énergétique de votre appartement. Parmi les travaux les plus fréquents, l’on retrouve entre autres :
* L’isolation intérieure et extérieure ;
* L’installation de systèmes de ventilation ;
* L’installation d’un système de chauffage utilisant une source d’énergie renouvelable ;
* L’installation de chauffage plus performant ;
* Etc.
La vidéo suivante vous explique les étapes à suivre pour réussir vos travaux de rénovation énergétique.

Aides à la rénovation énergétique : les subventions

Parmi les aides à la rénovation énergétique pouvant être demandées pour votre appartement, l’on retrouve les aides prenant la forme d’une subvention.

Le chèque Energie

Figurant parmi les subventions pour travaux de rénovation énergétique, le chèque énergie est dédié aux personnes à faibles ressources et ayant des difficultés à régler leurs factures d’électricité. Cette subvention aide les ménagers à entreprendre des travaux d’économie d’énergie pour réduire leur facture énergétique. Le chèque énergie concerne notamment les systèmes de ventilation, les travaux d’isolation ou encore l’installation de panneaux photovoltaïques. Cette aide est cumulable avec d’autres dispositifs comme la TVA à taux réduit ou leCITE.

Les aides de l’Anah

Proposant différents types de subventions, l’ANAH ou Agence Nationale de l’Habitat est un acteur reconnu dans le secteur de la rénovation énergétique. Le programme « Habiter mieux » constitue l’une des aides proposées par l’ANAH. Dédié aux logements de plus de 15 ans, ce plan d’aide s’adresse aux propriétaires luttant contre les pertes d’énergie et n’ayant pas bénéficié d’autres aides financières de l’État au cours des 5 dernières années.

Coup de pouce économies d’énergie

Aides rénovations énergétique appartement 2

Lancé en février 2017, le dispositif « Coup de pouce économies d’énergie » devait durer initialement un an. Toutefois, suite à la décision du ministère de la Transition écologique et solidaire, cette prime pour la rénovation énergétique est accessible jusqu’au 31 décembre 2020. Cette aide est destinée aux ménages modestes et très modestes. Elle concerne l’isolation des combles ainsi que les travaux de remplacement d’une chaudière à gaz, au fioul ou à charbon par un équipement utilisant des énergies renouvelables. Rendez-vous sur ce site pour en savoir davantage sur les différents types d’énergie renouvelable.

Les aides liées aux impôts et aux taxes

Certaines aides à la rénovation énergétique peuvent être demandées pour votre appartement et concernent les taxes ou les impôts.

Le Crédit d’impôt pour la transition énergétique

Parmi les aides liées à la fiscalité immobilière se trouve le crédit d’impôt pour la transition énergétique ou CITE. Il s’agit d’un dispositif fiscal assurant une baisse de l’impôt sur le revenu. L’aide à la rénovation énergétique CITE garantit une déduction d’une partie du coût des travaux sur la base imposable avec l’application d’un taux de 30 %. Sachez que le montant des dépenses est plafonné à 8 000 € pour les célibataires et à 16 000 € pour les couples. Cette aide concerne les maisons individuelles ou appartements utilisés comme résidence principale dont la construction a été achevée depuis plus de deux ans.

LaTVA à taux réduit

Pour ceux qui envisagent d’entreprendre des travaux de rénovation énergétique, il est possible de bénéficier d’une réduction de la TVA à 5,5 %. Ce dispositif est accessible pour des travaux d’amélioration de la qualité énergétique dans les maisons ou appartements de plus de deux ans. Cette réduction concerne l’installation ainsi que l’entretien des équipements et des matériaux éligibles au CITE.

L’éco-prêt à taux zéro

Pour inciter les ménages à accomplir des travaux de rénovation, l’éco-prêt à taux zéro demeure en vigueur en 2019. Prorogé jusqu’en 2021, ce dispositif permet de financer les travaux de rénovation énergétique de un appartement sans payer d’intérêt. Voici quelques informations concernant cet emprunt à taux zéro :
* Accessibilité sans condition de revenu ;
* Dédié aux constructions achevées avant le 1er janvier 1990 ;
* Accessibilité aux logements de plus de deux ans, utilisés comme résidence principale ou secondaire.

Les bénéficiaires peuvent se voir octroyer jusqu’à 30 000 € de subvention, remboursables sur une période maximale de 15 ans.

L’exonération de la taxe foncière

Parmi les aides liées aux taxes et aux impôts, l’on retrouve également l’exonération de la taxe foncière. Cette aide à la rénovation énergétique peut être totale ou partielle. Pouvant être demandée par les propriétaires, les occupants ou encore les bailleurs, cette aide à la rénovation concerne les maisons anciennes et les autres locaux à usage d’habitation comme les appartements.

D’autres aides disponibles

Pour vous aider à financer les travaux de rénovation énergétique dans votre appartement, d’autres solutions existent.

Aides octroyées par les collectivités locales

Mis à part les aides financières accordées par l’État, des aides à la rénovation peuvent aussi être accordées par les collectivités territoriales. Ces soutiens financiers peuvent entre autres être octroyés par les régions, les départements ou encore les communes. Pour en savoir davantage sur la nature des aides et leurs critères d’éligibilité, renseignez-vous auprès de la préfecture ou de la mairie.

Aides attribuées par les fournisseurs d’énergie

Déployés par l’État en 2006, les certificats d’économies d’énergie (CEE) incitent les entreprises de fourniture d’énergie (Engie, Total, EDF…) à contribuer de manière active à la baisse de la consommation générale d’énergie. Ces organismes doivent ainsi convaincre leurs abonnés de s’engager dans la transition énergétique. Les fournisseurs d’énergie doivent ainsi proposer des aides pour la réalisation de travaux d’économie d’énergie à condition qu’ils soient réalisés par un professionnel RGE (reconnu garant de l’environnement).
Ayant des objectifs à atteindre en termes d’efficacité énergétique, ces entreprises reçoivent des CEE en contrepartie des aides versées. Sachez que les aides proposées par les fournisseurs d’énergie peuvent prendre différentes formes :
* Primes ;
* Prêt à taux bonifié ;
* Diagnostics et conseils ;
* Mise en relation avec un réseau d’artisans.

Ces aides sont destinées aussi bien aux propriétaires qu’aux locataires pour des travaux effectués dans leur habitation principale ou secondaire.

Laisser un commentaire